37ème Festival du cinéma américain de Deauville

N° 26 – août 2011

JPEG - 35.9 ko

Du 2 au 11 septembre 2011 se tiendra la 37ème édition du Festival du cinéma américain de Deauville. Présidé cette année par le réalisateur français Olivier Assayas (Les Destinées Sentimentales, L’eau froide, Carlos…), le jury aura à évaluer une douzaine de films en sélection officielle avant de remettre le Grand Prix et le Prix du jury.

Outre la compétition, le Festival de Deauville, devenu avec les années le rendez-vous incontournable du cinéma américain en France, est l’occasion de rencontres, d’hommages et de découvertes.

Plusieurs hommages seront ainsi rendus, notamment au réalisateur Blake Edwards disparu en 2010 (Diamants sur canapé, La panthère rose, Victor Victoria…) et à la comédienne Shirley MacLaine (La garçonnière, Irma la douce…) qui recevra un prix pour l’ensemble de sa carrière mais également un prix littéraire (Shirley Mac Laine est aussi l’auteur de nombreux ouvrages).

Très attendu, Francis Ford Coppola (Le Parrain, Apocalypse now, Cotton Club…) sera cette année l’invité d’honneur du festival. A ce titre, il participera à une rencontre ouverte au cours de laquelle le public pourra échanger avec lui.

Plusieurs premières sont également au programme dont les prometteurs : The Conspirator de Robert Redford avec Kevin Kline et Robin Wright et The Help de Tate Taylor avec Mary Steenburger, Vida David et Jessica Chastain.

Outre les films de cinéma, le festival de Deauville est également l’occasion de découvrir des documentaires de réalisateurs américains via la sélection Les docs de l’oncle Sam. Cette année un cowboy chuchoteur (Buck de Cindy Reehl), un parrain du cinéma indépendant américain (Corman’s world de Alex Stapleton) ou encore un portrait de Harry Belafonte (Sing your song de Susanne Rostock) permettront d’appréhender une certaine réalité de l’Amérique.

Pour la seconde année consécutive, les séries TV seront également à l’honneur dans le cadre de la sélection Deauville Saison 2. Deux épisodes en avant-première internationale de la série Borgia de Tom Fontana seront ainsi présentés. Toujours côté séries TV, une rencontre franco-américaine sur les différentes méthodes de travail et d’écriture des scénaristes français et des scénaristes américains sera proposée. Un bon moyen d’évaluer tout ce qui sépare encore la création d’histoires de part et d’autre de l’Atlantique.

Prolongeant la période estivale de la station balnéaire depuis près de quarante ans, le Festival du cinéma américain de Deauville est un lieu de découverte et de reconnaissance des réalisateurs américains. C’est aussi l’occasion de découvrir l’industrie américaine du cinéma, ses stars et ses mythologies. Pendant 10 jours, 24 heures sur 24, Le Festival du Cinéma Américain de Deauville est ouvert aux cinéphiles et au grand public.

Virginie Oks

www.festival-deauville.com

Dernière modification : 02/09/2011

Haut de page