Croisements “Voyages, voisinages

La revue Croisements s’emploie prioritairement à fédérer les chercheurs francophones de Chine, de Corée du Sud, de Hong Kong, du Japon et de Taïwan autour de problématiques de sciences humaines. A travers la complémentarité des points de vue et des champs disciplinaires, il s’agit de créer un débat entre des universitaires et intellectuels disposant du français comme outil, afin d’approfondir une réflexion qui témoigne de la complexité du monde contemporain.

PNG Le quatrième numéro de Croisements portera sur le thème « Voyages, voisinages » en Asie de l’Est.

Les pays, les territoires, les espaces se trouvent aujourd’hui au cœur de jeux d’influences multiples qui brouillent l’idée de limite ou de frontière. Les sphères culturelles, politiques, stratégiques, économiques entretiennent entre elles des relations étroites à travers lesquelles il est souvent difficile de définir des identités stables.

Le voyage, inscrit dans une longue tradition, met en rapport les espaces à travers les déplacements réels ou imaginaires des hommes, des idées et des biens.

Les utopies, les fuites, les exils, la circulation des richesses ou des altérités, marquent la découverte, volontaire ou subie, d’une nouvelle façon d’appréhender la réalité. Le voyageur est l’acteur d’un décentrement, d’une remise en question de la norme, et d’une façon individuelle d’approcher le monde.

Le voisinage est une contrepartie nécessaire : les hommes et les idées, sont tout à la fois nomades et sédentaires, et cherchent à s’inscrire dans un territoire, à marquer les cartes d’une empreinte, d’une présence, d’une certitude. Ainsi se dessine un vivre ensemble qui est comme une concession à la liberté de l’errance. Le voyage sert à dépasser les frontières que le cartographe voyageur a lui-même inscrites sur le papier.

L’économie, les sciences politiques, le droit, l’histoire et la géographie, l’anthropologie, la sociologie, mais aussi la littérature ou le cinéma ont beaucoup à nous apporter pour travailler cette complexité, et nous permettre de mieux comprendre les règles, les codes, à travers lesquels les hommes se projettent au monde et se répartissent des espaces vitaux devenus rivaux.

Nous accueillerons les articles jusqu’au 31 novembre 2013 à l’adresse suivante : croisements@france.or.kr

Les articles seront étudiés par un comité de lecture avant synthèse et arbitrage par le coordinateur scientifique du numéro.

Nous sollicitons des articles (et non des résumés) de 7000 mots maximum. Les articles seront accompagnés d’un résumé en français de 170 mots, traduit en anglais, ainsi que d’une courte biographie de l’auteur.

Renseignements complémentaires

Dernière modification : 24/09/2013

Haut de page