Inauguration du Pavillon français sur le TIBE et

Discours de M. Patrick Bonneville, Directeur de l’Institut Français de Taipei, à l’occasion de l’inauguration le 9 février du pavillon français sur le TIBE et de la Remise des insignes de Chevalier des Arts et Lettres à Monsieur Linden Lin éditeur en chef de la maison d’édition Linking.

Mesdames, Messieurs, Chers amis,

C’est un grand honneur pour moi d’inaugurer le Pavillon français du Salon du Livre 2011 avec vous aujourd’hui. Chaque année, cet événement est un moment important pour les professionnels français, et je sais combien le Pavillon français est apprécié et attendu par les visiteurs taïwanais.

L’an dernier, nous nous en souvenons, la France était l’invitée d’honneur de cette manifestation.

JPEG - 23.1 ko

Cette année, la France est à nouveau présente avec de nombreuses conférences et débats autour des livres français. Nous sommes aussi heureux d’accueillir, en partenariat avec le Bureau international de l’Edition française, (Jean-Guy Boin) et la librairie le Pigeonnier (Sophie Hong et Angélique Lin) huit Maisons d’Édition et deux illustrateurs français de talent, Sandra Poirot et Olivier Tallec.

Cette édition aura toutefois une dimension particulière. Elle sera, en effet l’occasion de nous souvenir d’une amie, Françoise Zylberberg, qui nous a quittés l’an dernier. Françoise, qui restera pour nous, Zyl, fut une pionnière et un pilier de la coopération franco-taïwanaise. Cette édition 2011 doit être pour nous l’occasion de poursuivre son œuvre et une après-midi sera consacrée à différentes manifestations à sa mémoire.

JPEG - 25.5 ko

Cette année est également l’occasion de remercier un autre ami, parmi nous aujourd’hui, M. Linden LIN, Président jusqu’à l’an dernier du TIBE et a qui j’aurais l’honneur de remettre, dans quelques instants, les insignes de Chevalier des Arts et Lettres.

Mesdames, Messieurs, Chers amis,

Le TIBE est un rendez-vous important pour tous les professionnels du Livre, il l’est tout autant pour l’Institut français de Taipei. Je souhaite au Pavillon français un plein succès et vous remercie tous pour votre précieux soutien.

Merci


Cher Linden LIN,
Mesdames, Messieurs,

C’est avec beaucoup plaisir que je viens aujourd’hui, cher Linden LIN, vous remettre les insignes de chevalier des Arts et Lettres, à l’occasion de l’inauguration du pavillon français du salon du livre 2011.

En effet, quelle meilleure occasion pour cette cérémonie que ce salon qui vous est cher, puisque vous en avez été le directeur jusqu’à l’an passé.

Cher Linden LIN,

Après une année aux Etats-Unis en tant que chercheur à l’Université Harvard, vous devenez éditeur en chef de la maison d’édition « Linking » en 1987. En parallèle, vous enseignez au département d’histoire de l’université Tunghai, entre 1979 et 2001.

Votre maison d’édition « Linking » est l’une des maisons d’édition les plus prestigieuses de l’île. En 30 ans, elle a publié plus de 4 000 titres dans des domaines très divers, tels que les sciences humaines, la fiction, les ouvrages pour enfants et des guides pratiques.

JPEG - 26.8 ko

La qualité de vos publications a été maintes fois récompensée par le prix du Tripode d’or, qui couronne les meilleures publications taïwanaises chaque année.

De grands écrivains du monde chinois vous ont confié leurs œuvres, parmi lesquels l’écrivain français d’origine chinoise GAO Xing-Jian, prix Nobel de littérature en 2000. Grâce à vous, les œuvres de GAO Xing-Jian (censurées en chine) ont pu être éditées en mandarin et être traduits par la suite en de nombreuses langues étrangères.

Sous votre direction, les Éditions Linking soutiennent ainsi et de façon exemplaire la traduction et la promotion des ouvrages en langues étrangères et la littérature française y occupe une place privilégiée. C’est grâce à vous que le public taïwanais a pu découvrir des écrivains majeurs tels que Proust, Lévi-Strauss, Antonin Artaud, Diderot, Marivaux, Samuel Beckett ou Marguerite Duras.

Durant les trois années de votre mandat de Président du Salon du Livre de Taipei, vous n’avez eu de cesse de favoriser la montée en puissance de la présence française sur ce salon. Un premier forum sur la littérature de voyage a ainsi pu y être organisé en 2008 et un second sur le Beau Livre en 2009. C’est à votre demande que la France a été, en 2010, l’invitée d’honneur de cette manifestation.

Il y a seulement quelques semaines, vous avez encore manifesté votre enthousiasme à l’égard de notre littérature, en saisissant l’occasion de l’exposition Balzac, actuellement présentée au Musée national de la Littérature de Taïwan, pour publier la traduction du « traité des excitants modernes ». Une lecture publique de plusieurs extraits sera d’ailleurs faite au cours de ce salon du livre.

Aujourd’hui, sur ce salon, la proximité de votre Maison d’édition avec la France n’est donc pas seulement géographique (le stand Linking est en face du pavillon français). D’ailleurs, c’est encore avec vous que nous avons souhaité inviter cette année les deux illustrateurs ici présents, Olivier Tallec et Sandra Poirot. Il y a quelques semaines, l’ouvrage d’Olivier Tallec « Je vous aime tant », publié par vos soins, a été primé par le journal Chinatimes comme l’un des six meilleurs albums en 2010 pour la jeunesse.

Nous savons tous ce que vous doivent les relations culturelles entre la France et Taiwan.

Cher Linden LIN,

Au nom du Ministre de la Culture et de la Communication et des pouvoirs qui me sont conférés, je vous fais chevalier des Arts et Lettres.

JPEG - 57.7 ko

Dernière modification : 10/02/2011

Haut de page