Le Prix Nobel de physique 2012 décerné au physicien français Serge Haroche

Chercheur scientifique au CNRS, professeur à l’université Paris VI-Pierre et Marie Curie, membre de l’Académie française des sciences), professeur au collège de France, son long et glorieux parcours passe également par l’université de Yale et il est membre étranger de l’académie nationale des sciences des Etats-Unis et de l’académie des sciences du Brésil. Il est l’un des fondateurs de l’électrodynamique quantique en cavité, domaine qui permet, par des expériences conceptuellement simples, d’éclairer les fondements de la théorie quantique et de réaliser des prototypes de systèmes de traitement quantique de l’information. Il est l’auteur de nombreux travaux en recherche en physique atomique et physique quantique.

Spécialiste de physique atomique et d’optique quantique, Serge Haroche a déjà été récompensé en 2009 par la Médaille d’Or du CNRS.

Serge Haroche - Photo : Collège de France - JPEG

Serge Haroche a été un des premiers étudiants du professeur français Claude Cohen-Tannoudji, également récipiendaire du prix Nobel de physique en 1997, lui-même étudiant auprès d’Alfred Kastler, Prix Nobel de Physique en 1966.

La physique atomique et l’optique quantique font partie des axes forts de la coopération scientifique entre la France et la Chine. Le Groupement de recherche International « manipulation quantique d’atomes et de photons » (QMAP) impliquant près de 200 chercheurs répartis dans 9 laboratoires français et 8 laboratoires chinois en est une illustration dynamique.

Dernière modification : 16/10/2012

Haut de page