Le Salon international de l’Agriculture ouvre ses portes sous le signe du développement durable

N° 6 - février 2009

Le Salon international de l’Agriculture ouvre ses portes du 21 février au 1er mars 2009 à Paris, au parc des expositions de la porte de Versailles. Ce rendez-vous de la diversité et de la richesse de l’agriculture française et internationale, constitue un lieu privilégié de rencontres entre les acteurs du monde agricole et le grand public. Cette année, le thème phare de ce grand événement est l’agriculture durable, avec un espace dédié au jardin, à l’éco-habitat et aux nouvelles énergies. Pour la troisième année consécutive, le Forum international Tech for Food investit le Salon et met en lumière les nombreuses initiatives intégrant les nouvelles technologies au service du développement agricole et de la sécurité alimentaire dans les pays du Sud. L’Inde sera l’Invité d’honneur de l’édition 2009 de Tech for Food, qui se déroulera le mercredi 25 février.

Le Salon international de l’Agriculture, c’est plus de 60.0000 visiteurs, 1.000 exposants, 17 pays représentés, 22 régions françaises, 700 producteurs de France (métropole et Outre-mer) et du monde, 1.000 éleveurs ; mais c’est aussi plus de 4500 animaux : chiens de race, chèvres, moutons, vaches, taureaux, chevaux, poneys…

Créé en 1964, le Salon international de l’Agriculture en est à sa 46è édition. Il propose de nombreuses animations, des rencontres pédagogiques, des concours agricoles, des dégustations de produits du terroir et une multitude de spécialités culinaires du monde. L’une des grandes attractions du Salon 2009 sera la Nuit de l’Agriculture, le vendredi 27 février, au cours de laquelle seront notamment proposés un spectacle équestre, ainsi que des animations musicales par des groupes folkloriques.

L’agriculture française se porte bien : surfaces disponibles importantes, bons rendements, compétence technique, sols et climat avantageux qui permettent une production régulière. La France est une grande puissance agricole, très compétitive : elle assure à elle seule plus de 20 % de la production agricole de l’Union européenne. Elle est le troisième pays exportateur mondial, marché européen compris, et huitième, hors exportations européennes.

Aujourd’hui, une grande question se pose : comment nourrir l’humanité ? « Sur ce Salon 2009, avec les différentes filières, animales et végétales, nous mettrons tout en œuvre pour montrer au grand public que l’agriculture française est prête à relever le défi de ce début de 21è siècle : assurer la sécurité alimentaire des populations tout en préservant les ressources naturelles, c’est-à-dire produire plus et produire mieux », explique Jean-Luc Poulain, président du Salon international de l’Agriculture.

Il y a sur la planète un milliard cinq cent millions d’agriculteurs et les trois quarts d’entre eux souffrent de la faim. Né de ce constat, Tech For Food, premier forum international de ce genre en France, s’est fixé comme objectif de mettre les nouvelles technologies au service de l’agriculture et de l’alimentation dans les pays du Sud.

Situé dans l’enceinte du Salon de l’Agriculture, Tech for Food organise cette année sa troisième édition à la Porte de Versailles, le mercredi 25 février, avec l’Inde comme Invité d’honneur. Au cours des années 50-70, l’Inde, qui aujourd’hui est à la pointe des nouvelles technologies dans ce domaine, a conduit la révolution verte avec succès.

« Notre objectif est de mutualiser les savoir-faire afin d’apporter des solutions aux problématiques des petits producteurs des zones émergentes. Internet, la téléphonie mobile, le GPS, la télé-détection, toutes ces techniques de pointe sont une aide pour le développement agricole et la sécurité alimentaire dans les pays du Sud », explique Jean-Paul Hébrard, initiateur du Forum Tech for Food et rédacteur en chef du magazine Agriculture & Nouvelles Technologies. « Le succès des années précédentes nous a poussés à reconduire l’opération, afin de mettre en réseau le plus rapidement possible les technologies de l’information : par exemple l’installation, dans onze pays d’Afrique, d’une plate-forme Internet pour concentrer l’expertise en matière agricole ; ou l’utilisation d’un logiciel pédagogique Educ Phyto, programme multimédia qui sera développé à Madagascar et en Afrique ».

L’un des moments forts du Forum sera l’intervention du Professeur Kesavan, de la Fondation Swaminathan, qui prône une agriculture durable et lutte pour enrayer la faim et la pauvreté en Inde, tout en préservant la biodiversité. L’événement s’articule autour de présentations d’initiatives, de débats entre experts et participants, mais aussi de lancements d’actions concrètes, comme Nokia Life Tools. Ce service innovant, développé en Inde début 2009 puis dans certains pays d’Asie et d’Afrique, est un formidable outil d’information. « A partir d’un téléphone portable, les agriculteurs pourront suivre l’évolution des conditions météorologiques ou les cours des marchés. Ils pourront également prendre connaissance des prix de revente de leurs productions et améliorer ainsi leur espace de négociation », indique Jean-Paul Hébrard. Cette application très concrète des nouvelles technologies de l’information et de la communication permet de sauver des récoltes, de protéger des animaux et d’optimiser les revenus des populations concernées.

Le colloque, ouvert à tous, réunit des chefs d’entreprises, des membres d’organisations non gouvernementales, des consultants et des représentants du secteur public. « Aujourd’hui, nous sommes sollicités pour les développements de Tech For Food à l’étranger. Le Forum va être installé en Allemagne en novembre 2009. Si d’autres pays sont intéressés, ils peuvent nous rejoindre », souligne Jean-Paul Hébrard.

En 2050, nous serons près de neuf milliards d’êtres humains sur la planète. Assurer une alimentation sûre, de qualité et durable pour tous est un véritable défi.
Annik Bianchini
Sites Internet :

www.salon-agriculture.com : Salon International de l’Agriculture
www.techforfood.com : Forum International Tech For Food

Dernière modification : 23/04/2010

Haut de page