Le Salon international du Livre 2009 : le Mexique à l’honneur

N° 8 - Mars 2009

Le Salon international du Livre 2009, qui se déroulera du 13 au 18 mars, à la Porte de Versailles à Paris, présente, sur une surface de 50.0000 m², la plus grande et la plus belle offre de livres en Europe. Cette année, le Mexique est à l’honneur avec une délégation d’une quarantaine d’auteurs qui représenteront le meilleur de la littérature mexicaine contemporaine, dont le célèbre écrivain Carlos Fuentès, prix Cervantès 87 et fondateur de La Revue mexicaine de littérature. Plus de 1.200 éditeurs exposants, 3.000 auteurs sont attendus. Cette 29ème édition, qui revendique une référence culturelle inscrite dans la diversité et l’ouverture, sera festive, ambitieuse et éclectique.

Le Salon international du Livre de Paris est le lieu de rencontre de prédilection de tous les amoureux du livre. C’est un véritable dédale de découvertes qui entraîne le public au gré de sa curiosité et de ses envies. Il nous emmène, cette année, sur les rivages littéraires et les territoires imaginaires des écrivains mexicains. Ce sont quarante écrivains que l’on peut découvrir, lire ou relire avant de les voir et de les entendre. De Alfonso Reves à Carlos Fuentès, en passant par Octavio Paz (prix Nobel de littérature en 1990), les grands noms de la littérature mexicaine ont tissé des liens très étroits avec la France et ses écrivains. « Nous avons été sollicités très tôt par nos confrères éditeurs mexicains. Leur enthousiasme a suscité chez nous l’envie de connaître et de faire connaître une littérature mexicaine passionnante comportant des auteurs importants »., explique Christine de Mazières, délégué général du Syndicat national de l’Edition (SNE) qui est chargé de l’organisation de cet événement.

Parmi les invités de prestige, on peut rencontrer, au détour d’un stand, le célèbre écrivain Carlos Fuentès, A travers ses ouvrages tels que La Mort d’Artemio Cruz ou Le Vieux Gringo, et avec La Revue mexicaine de littérature qu’il a cofondée avec Octavio Paz, il est devenu le plus célèbre ambassadeur de la littérature mexicaine. Son roman Terra Nostra lui a permis d’obtenir, en 1977, le prix Romulo Gallegos, la plus haute distinction littéraire d’Amérique latine. Il s’est également vu décerner en 1987 le prix Cervantès, considéré comme le plus prestigieux prix littéraire de langue espagnole au monde.
Cette fois encore, les visiteurs du Salon bénéficie d’une programmation remarquable. Ils pourront notamment admirer une exposition de vingt illustrateurs mexicains qui décorent les murs du Club Jeunesse, se plonger dans l’espace dédié à la bande dessinée et aux mangas, dialoguer au bar des sciences avec des chercheurs à l’occasion de l’Année mondiale de l’astronomie et de l’Année Darwin. Les visiteurs pourront également approcher leurs auteurs favoris à l’occasion des quelques 5.000 séances de dédicace, découvrir l’espace consacré aux livres d’art, assister à des conférences et participer à de nombreuses animations : le cycle de rencontres Une heure avec… ; le Lecteur Studio pour lire et enregistrer sa propre voix ; des livres électroniques à manipuler…

Sur un Pavillon de 1.000 m² dessiné par Bernardo Gomez-Pimienta, c’est toute la richesse de l’édition mexicaine qui s’offre à nous à travers une grande librairie qui présente un panorama très complet de la production mexicaine, aussi bien en français qu’en espagnol. Bernardo Gomez-Pimienta, qui compte à son actif plus d’une centaine de réalisations dans le monde, est directeur de l’Ecole d’architecture de l’Université Anahuac de Mexico Nord.

Le Salon du Livre de Paris, créé en 1981 par le Syndicat national de l’Edition, a lieu chaque année au mois de mars. Ce grand rendez-vous annuel du monde de l’édition et de la librairie française était initialement installé au Grand Palais. Depuis 1992, il se tient au Parc des expositions de la Porte de Versailles, sur un espace d’environ 50.000 m². Chaque édition du Salon du Livre de Paris ouvre un espace à une langue ou à un pays invité. L’organisation du Salon du Livre est assurée par la société Reed Expositions France (filiale de Reed Elsevier) sous l’égide du SNE.

Pour la deuxième année consécutive, les enjeux et les évolutions numériques sont présents au Salon du Livre de Paris. La plate-forme Lectures de dem@in a doublé sa surface et propose une offre complète. Sur plus de 1.200 m², les professionnels de l’édition et le grand public peuvent découvrir l’offre globale des « readers » sur papier électronique, le savoir et la chaîne numériques, à travers un cycle de rencontres, un parcours composé de plots de démonstration, ainsi que l’offre des exposants. Une librairie électronique met en scène les nouvelles technologies au service du libraire de demain. « En 2008, nous avons inauguré un espace de 500 m², Lecture de dem@in, dédié au livre. Ce fut un grand succès. En 2009, Lecture de dem@in s’agrandit et comprend, notamment, une librairie de dem@in, observe Christine de Mazières. Le Syndicat national de l’Edition organise également, le samedi 17 mars, des Assises professionnelles du Livre qui prévoit notamment de sensibiliser l’ensemble des métiers du livre à l’édition numérique.

« Le Salon du Livre de Paris est un lieu de dialogue entre les cultures. Nous espérons que cette belle fête de la littérature ouverte au grand public, qui rassemble les écrivains, les éditeurs et les libraires au niveau international, soit un grand succès grâce à la qualité des rencontres et au nombre croissant des visiteurs », s’enthousiasme Christine de Mazières. « Parmi les pays présents, outre notre invité d’honneur, le Mexique, on peut citer l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, la Turquie, le Liban, mais aussi la Chine, le Canada, l’Inde, la Russie, la Pologne, la Roumanie… »

Annik Bianchini

Site Internet

www.salondulivreparis.com : Salon du Livre International de Paris

Dernière modification : 23/04/2010

Haut de page