Le lancement de "French Tech Taiwan" ! [中文]

A l’occasion de MEET Taipei 2016, salon dédié aux startups organisé par BNext du 17 au 19 novembre à Taipei, a été célébré le lancement de French Tech Taiwan (taiwan.lafrenchtech.com), un hub* labellisé le mois dernier par le gouvernement français et qui rassemble, à l’initiative de la communauté d’entrepreneurs français soutenue par les institutionnels, tous les acteurs de l’innovation de Taiwan qui souhaitent accroitre et soutenir les coopérations entre les écosystèmes de startups français et taiwanais.

JPEG

La cérémonie, qui était précédée d’une séquence sur l’innovation en France animée par le directeur de Business France Taiwan Christophe Legillon, a rassemblé les fondateurs et de nombreux acteurs de la communauté French Tech Taiwan dont les partenaires taïwanais, en présence de la ministre taiwanaise en charge du numérique, Mme Audrey Tang.

JPEG

Après l’ouverture conjointe par M Benoît Guidée, directeur du Bureau français de Taipei (BFT) et M Shen Jong-Chin, ministre adjoint de l’Économie, M Frédéric Glanois, chef du service économique du BFT, a présenté l’attractivité de la France en termes d’innovation ainsi que la dynamique de La French Tech.

Des ambassadeurs de French Tech Taiwan, M Pascal Viaud**, directeur général Asie d’Invest in Grenoble-Isère (AEPI), et M Philippe Chiu**, directeur général d’Unabiz Taiwan (opérateur de Sigfox), ont ensuite présenté les Métropoles French Tech « French Tech in the Alpes », axée sur l’électronique, le numérique et l’écomobilité, et « French Tech Toulouse », dont l’une des forces est l’Internet des objets.

L’écosystème parisien de La French Tech était quant à lui présenté par M Rick Lee, du département du développement économique de la ville de Taipei, qui a partagé avec ferveur et enthousiasme son voyage dans la capitale française en février dernier. Le témoignage de Foxconn, qui a investi dans plusieurs startups françaises, puis les commentaires de la députée Karen Yu sur l’importance de soutenir les startups du numérique pour répondre à certains défis de la société ont conclus cette séquence.

JPEG

Dans la continuité de ces interventions, la cérémonie de lancement de French Tech Taiwan à proprement parler a été ouverte par la très médiatique et populaire ministre en charge du numérique, Mme Audrey Tang, qui a rappelé qu’outre les domaines technologiques « traditionnels », les civictech joueront un rôle nécessaire dans la société de demain, comme l’ont démontrés récemment le mouvement des Tournesols à Taiwan ou les opérations Nuit debout en France. Mme Katie Chen, PDG de BNext a exprimé l’engouement de son groupe, partenaire média de French Tech Taiwan, pour les initiatives aidant les entrepreneurs à réussir.

M Thomas Kuiper**, Directeur Général de Gandi Asia, a expliqué le projet French Tech Taiwan et mis en avant la richesse de la communauté de startups et PMEs françaises dans le numérique à Taiwan et la volonté du hub d’accélérer la croissance de ces jeunes entreprises et d’accompagner davantage de startups taiwanaises en France.

D’ailleurs les pépites tech de Taiwan (startups et scale-ups) étaient venues nombreuses avec notamment Kaneoh, Famoco, LS-ware, HappyQ, Bloombox, Spino, 8am Studio, Witekio, Baian, Unabiz, Growth Hackers, Nivo, Ubik… D’autres acteurs de la communauté ont à leur tour présenté les figures du hub, les partenaires taiwanais (incubateurs, accélérateurs, investisseurs…) à l’image de M Grégory Chocoloff**, Program Manager chez Atos, Mme Josephine CHAO, Présidente d’Epoch foundation, Mme Flora Hwang, Deputy Director General de MIC (III) et finalement Momday Dok**, fondateur de la startup Kaneoh en clôture du programme.

M Laurent Le Guyader, Expert Technique International, coordinateur de French Tech Taiwan et co-organisateur de l’évènement avec Business France, est très optimiste pour la suite au vu de la mobilisation d’un grand nombre de personnes motivées et impliquées dans la construction de ce hub, qu’ils soient français ou taïwanais, et de nombreux projets pour soutenir les startups françaises de Taïwan verront bientôt le jour.

*Un « French Tech Hub » n’est pas un dispositif public « de plus » à l’étranger mais vise au contraire, en suscitant, par une labellisation, la fédération des acteurs sous le leadership des entrepreneurs, à renforcer la structuration des programmes d’accompagnement à l’international et à leur apporter un effet de levier en matière de visibilité et de lisibilité à travers la marque French Tech. En effet, pour pouvoir connaitre la croissance rapide qu’elle recherche, une startup doit aujourd’hui se projeter à l’international très tôt, à la recherche de clients, utilisateurs, investisseurs et partenaires. À ce titre, l’écosystème French Tech Taiwan pourra offrir une telle capacité à se projeter vers Taïwan et l’Asie, et œuvrera également à aider les startups taïwanaises à faire leurs premiers pas en France et en Europe.

Retour en photos sur cet évènement :

Crédit photo : Bureau français de Taipei/ Aurélie Kernaléguen

Dernière modification : 05/12/2016

Haut de page