Le monde professionnel de l’animation attire les talents taiwanais

Depuis plusieurs années, le ministère de l’éducation (MOE) envoie des jeunes talents se former notamment en France via un programme boursier d’études à l’étranger (Taiwan Scholarship Program for Oversea Study in Arts and Design). A ce titre par exemple, un étudiant par an suit une formation à l’école célèbre d’animation SUPINFOCOM, située dans le Nord de la France.

Pour professionnaliser ce programme de bourse, le MOE et l’Université Yuntech ont souhaité donner accès à ses bénéficiaires à des environnements professionnels dans l’animation et les effets visuels. Au vu de l’expertise française dans ce domaine, Yuntech et le MOE ont sollicité le Bureau Français de Taipei qui a pu trouver des studios pour accueillir ces boursiers taiwanais et leur dispenser une formation professionnelle.

Le 28 octobre, le Ministère de l’Education a organisé un évènement pour présenter les parcours de ceux qui ont bénéficié du programme (2014), dont Tom YI qui vient de passer un an dans la célèbre entreprise Mikros Image.
En effet, la réputation de la France dans le monde de l’animation n’est plus à faire, le pays étant classé sur la troisième marche du podium mondial en termes du nombre d’heures animées produites annuellement. Cela représente pas moins de 300 heures de programmes télévisées annuelles.

Aperçu photographique de la conférence de presse :

法國在台協會的文化處長博凱/ Conseiller culturel du Bureau français de Taipei M. Nicolas BAUQUET
法國在台協會的文化處長博凱/ Conseiller culturel du Bureau français de Taipei M. Nicolas BAUQUET
易鴻耀在法國公司Mikros Image工作了一年的時間/ Tom Yi présente son parcours au public taiwanais. Il a passé un an à Mikros Image.
法國在台協會的文化處長博凱/ Conseiller culturel du Bureau français de Taipei M. Nicolas BAUQUET
Photo de groupe/ 合照

Dernière modification : 20/01/2016

Haut de page