Lille 3000 : les festivités sont lancées, avec l’Europe de l’Est à l’honneur

N° 10 - mars 2009

Lille 3000 revient avec une multitude de manifestations culturelles consacrées à l’Europe des 27. Thème de cette édition : l’Europe XXL, qui s’étire pendant quatre mois, du 14 mars au 12 juillet 2009, de Moscou à Berlin en passant par Budapest, Varsovie, Sarajevo et Istanbul. A travers des expositions, des architectures végétales, des concerts, des pièces de théâtre, des spectacles de danse, du design, des rencontres, la capitale du Nord veut donner une vision futuriste de la culture. Des espaces bouillonnants d’activité, comme le Tri Postal, le Palais des Beaux-Arts, les Maisons Folie ou le musée de l’Hospice Comtesse se mettent à l’heure des sons psychédéliques d’Istanbul, des Mleczny bars polonais, et des nuits blanches baltes.

La cérémonie d’ouverture a été grandiose, avec le bal aérien où les artistes se déplacent à 15 mètres de hauteur, dans une sphère métallique rougeoyante. La foule a dansé aux sons des orchestres klezmer, 1.000 choristes ont chanté à l’unisson autour des répertoires de l’Europe de l’Est, tandis que des bébés géants, mi-anges, mi-démons, sculptures de sept mètres de haut, se sont faufilés entre 300.000 spectateurs. La parade s’est terminée par un magnifique feu d’artifice, tiré depuis des grues hautes de 40 mètres.

En devenant capitale européenne de la Culture en 2004, Lille et sa région ont profondément modifié l’image de la ville et de tout un territoire. En 2006, avec Bombaysers, la première édition de ce rendez-vous de Lille a permis une incroyable rencontre entre la culture flamande et la culture indienne. En accueillant près d’un million de participants durant ces trois mois, Lille et la région du Nord ont acquis un rayonnement renforcé et une attractivité accrue.

La seconde édition de Lille 3000 part à la découverte d’une Europe redessinée après la chute du mur de Berlin, intervenue il y a 20 ans : Istanbul, Berlin, Riga, Tallinn, Vilnius, Budapest, Bucarest, Varsovie, Ljubljana, Belgrade, Zagreb, Sarajevo, Moscou... « D’Ouest en Est, cet événement nous transporte à travers l’Europe Centrale et Orientale, allant même jusqu’à Istanbul », explique Martine Aubry, présidente de Lille 3000 et maire de Lille. « Tout au long de ces quatre mois, nous proposons une programmation abordant toutes les disciplines et se déployant partout dans nos villes, mais aussi dans les quartiers, dans les rues ».

On compte au programme deux événements phares : l’exposition Les frontières invisibles au Tri postal, bâtiment haut en couleur, où sur trois niveaux s’étale une nouvelle Europe centrale, qui est un voyage en images, en dessins ou en vidéos, de capitale en capitale ; et Istanbul traversée, une autre grande exposition au Palais des Beaux-Arts, qui constitue la première grande exposition en France sur Istanbul. On y découvre les facettes multiples d’une mégapole lovée entre deux extrêmes, l’Est et l’Ouest, la modernité et la tradition, et les interstices d’une ville dédiée au brassage des genres. L’ancienne gare Saint-Sauveur, un bâtiment industriel récemment métamorphosé en lieu culturel, propose, de son côté, de nombreuses animations, grâce à des expositions, des salles de cinéma, des cafés et des pistes de danse. On y rencontre des ambiances, des sons et des univers nouveaux. L’exposition Hypnos, au Musée de l’Hospice Comtesse, étrange et envoûtante, sur fond de surréalisme, met en lumière l’interprétation et l’appropriation de l’inconscient par les artistes européens, tout en jouant sur l’interdisciplinarité entre peintures, dessins, sculptures, cinéma et littérature. Les Maisons Folie de Wazemmes et Moulins à Lille, mais aussi celles de Maubeuge, Tourcoing, Villeneuve d’Ascq ou Lambersart fêtent, cette année, leur cinquième anniversaire. Lieux de travail et de convivialité, elles accueillent un foisonnement de spectacles, d’expositions, d’ateliers d’artistes, et proposent à tous de s’ouvrir à des pratiques artistiques novatrices.

Quarante six communes sont associées à l’événement, une trentaine d’entreprises sont partenaires. Dix quartiers lillois portent par ailleurs les couleurs d’une ville ou d’un pays d’Europe, comme le centre ville qui mettra à l’honneur la République tchèque le 21 juin. L’idée est de faire participer le maximum de Lillois, grâce notamment aux ambassadeurs bénévoles. « Les deux tiers des manifestations sont gratuites. Mais avec le même billet à 7 euros, on peut tout voir pendant une journée, avec les transports gratuits », indique Didier Fusillier, directeur de Lille 3000.

Le brassage des cultures et des arts est donc au cœur de l’événement, qui s’étendra jusqu’à Tournai et Courtrai en Belgique, mais aussi à Roubaix, où les passionnés de mode pourront profiter d’une rétrospective des 30 ans de carrière d’Agatha Ruiz de la Prada, à la piscine de la ville, du 21 mars au 21 juin. « Lille 3000 est une exploration culturelle et artistique d’un continent, le nôtre, dans toute sa richesse, dans ce qui nous rassemble et nous distingue », indique Martine Aubry.

Annik Bianchini

Site Internet :
www.lille3000.com

Dernière modification : 23/04/2010

Haut de page