Paris-Joaillerie.com : une mine d’informations sur les bijoux

N° 25 – août 2011

JPEG - 34.9 ko

C’est en 2007 que Marie-Dominique Sassin crée le site d’information en ligne spécialisé sur la joaillerie et la haute joaillerie : www.paris-joaillerie.com

Journaliste pour un grand quotidien français pendant près de trente ans, Marie-Dominique Sassin y rédige notamment, au milieu des années 90, les premiers articles consacrés à la joaillerie et devient une véritable spécialiste du secteur.

Au milieu des années 2000, elle s’engage dans la voie de l’information sur Internet, avec l’idée de créer le premier magazine en ligne dédié à l’art si particulier de la joaillerie, situé entre la mode et la décoration.

Depuis, d’autres sites traitant de joaillerie se sont créés mais aucun n’atteint l’expertise de Paris Joaillerie dont la ligne éditoriale consiste à valoriser le travail et le savoir-faire de la création française ; Paris étant la capitale mondiale de la haute joaillerie. Marie-Dominique Sassin nous explique cependant qu’elle exerce son métier sans complaisance : « je refuse d’encenser les marques, quelles qu’elles soient. Si une collection est ratée, même par un joaillier de la place Vendôme, je l’écris ».

Egalement diffusés via les réseaux sociaux, Facebook et Twitter, les articles de Paris Joaillerie sont organisés autour de six rubriques destinées à informer les professionnels, les spécialistes mais aussi les nombreux passionnés de bijoux. On peut, bien sûr, consulter toute l’actualité de la joaillerie, mais on peut également découvrir les aspects historiques, techniques et même symboliques liés à cet univers. La rubrique « Tendance » est la plus consultée par les internautes. C’est dans cette rubrique que Paris Joaillerie présente les nouveaux talents, les nouveaux artistes en joaillerie. « Aujourd’hui, si on ne s’y connaît pas, il n’est pas facile de se repérer sur le marché de la joaillerie. Il y a de plus en plus de marques mais elles n’offrent pas toutes des gages de qualité ; certaines n’hésitent pas à utiliser des pierres traitées. Le rôle de Paris Joaillerie est de déceler les tendances en amont, de parler de l’actualité mais aussi et surtout d’informer sur ce qu’est la vraie création joaillière », précise Marie-Dominique Sassin.

Paris Joaillerie peut se targuer d’avoir décelé quelques véritables « pépites », dont la créatrice québécoise Edéenne qui imagine des bijoux fabriqués à Paris sur le thème du cinéma et des contes, le Belge Thierry Hollemans qui crée des bijoux à mémoire de forme, ou encore les créatrices parisiennes Amal et Brigitte Ermel.

Avec 40 000 pages consultées chaque mois, Paris Joaillerie est connu dans plus de cent pays à travers le monde. Actuellement, seule la version française est disponible mais une version anglaise et une version chinoise, qui sont à l’étude avec différents partenaires, devraient rapidement être en ligne.

Virginie Oks

Dernière modification : 02/09/2011

Haut de page