Situation au Japon

La situation au Japon s’est à peu près stabilisée. Le problème lié à la crise nucléaire s’est installé dans la durée, et selon le dernier point de situation publié par l’IRSN, il est « peu probable que se produisent de nouveaux rejets entraînant à distance de plus de 30 km des conséquences plus importantes que celles observées depuis le début de la crise ».

Si vous souhaitez vous rendre au Japon, vous pouvez vous tenir informé de la situation au Japon en consultant le site conseils aux voyageurs du ministère des affaires étrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/index.html) et le site de l’ambassade de France au Japon (www.ambafrance-jp.org). En cas de nécessité, la cellule de crise du ministère des Affaires étrangères est joignable au (33) (0)1.43.17.56.46 ( http://www.diplomatie.gouv.fr )

A Taiwan, le Conseil de l’Energie Atomique (AEC) continue d’assurer une veille et de publier un bulletin quotidien sur l’évolution de la situation. Le bulletin du 5 avril à 11h indique que :
- 89 780 personnes ont été contrôlées aux aéroports, seules 45 personnes ont présenté de faibles signes de radioactivité ;
- Aucune trace radioactive n’a été trouvée sur les aliments contrôlés
- Le taux de radioactivité détecté par les stations de détection installées autour de l’île (réseau de 30 capteurs actualisé toutes les cinq minutes) reste normal et le nuage radioactif annoncé pour les 6 et 7 avril ne survolerait finalement pas Taiwan.

Vous pouvez consulter ce bulletin (rédigé en chinois) quotidiennement sur le site du Centre de l’Energie Atomique de Taïwan (www.aec.gov.tw). Vous y trouverez une carte de l’île avec les mesures de la radioactivité en temps quasi réel, exprimées en microsievert par heure (µSv/h) : http://rmsp.trmc.aec.gov.tw/user/taiwan_out.asp?c2e=e.

En cas de besoin l’Institut français de Taipeï est en contact avec les autorités taïwanaises et françaises pour suivre l’évolution de la situation et informer ses ressortissants.

A ce stade, il n’y a pas de mesure particulière de protection à prendre pour la communauté française de Taïwan ou les Français de passage. Il est cependant recommandé à nos ressortissants de suivre en toutes circonstances les consignes susceptibles d’être délivrées par les autorités taïwanaises, de se tenir informés de l’évolution de la situation et de consulter les messages destinés à la communauté française publiés sur le site de l’IFT.

Il est aussi recommandé aux Français résidant à Taiwan qui ne sont pas inscrits au registre des Français établis hors de France de se faire inscrire à ce registre tenu par l’Institut dans les meilleurs délais et à tout le moins de se faire connaître auprès de l’Institut notamment pour ceux dont le séjour ne dépasserait pas six mois, à l’adresse suivante :taipei-ift.afe@diplomatie.gouv.fr.

S’agissant des compatriotes qui sont déjà inscrits mais qui ont changé d’adresse au cours des derniers mois, nous les invitons à fournir à l’Institut leurs nouvelles coordonnées.

- Autres sites utiles :

Autorité de sûreté nucléaire française : http://www.asn.fr/
Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire : http://www.irsn.fr/
Fiche informative sur les accidents nucléaires : http://www.risques.gouv.fr/risques/risques-technologiques/Accident-nucleaire/
Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA) : http://www.iaea.org/
Organisation mondiale de la santé (OMS) : http://www.who.int/fr/

Dernière modification : 06/04/2011

Haut de page