Temps forts de la visite de la photographe Raphaële Bertho à Taiwan [中文]

Table ronde à Lightbox :

Parmi les moments forts de la visite de Raphaële Bertho à Taiwan au mois d’avril, la table ronde qui s’est tenue au Lightbox, un nouvel espace dédié à la photographie à Taipei, fondé par le photographe Tsao Liang-bin.

Cette rencontre exceptionnelle a permis à la chercheuse et photographe de nouer un dialogue artistique riche avec certains des grands photographes taiwanais (Chen Chin-pao, Yao Jui-chung, Yang Chen-hao et Chen Pin-hua) et de partager l’expérience de « France(s) Territoire Liquide ».

Ce collectif de 43 photographes a sillonné l’Hexagone de 2010 à 2014 pour donner à voir la France d’aujourd’hui, des grands panoramas du paysage aux petits détails des localités françaises. A l’origine lancée par 4 photographes français inspirés par le précédent de la mission photographique de la Datar, cette aventure collective, autofinancée, a permis d’aller au bout des rêves et de la passion des 43 photographes.

« Pour inventer, il faut oser se mettre en danger, prendre le risque de l’expérience, et pendant le temps du trajet, ne pas savoir exactement où l’on va arriver… », a expliqué Raphaële Bertho qui s’est associée dès le début au projet pour devenir ensuite la commissaire de la grande exposition qui se tiendra à la Bibliothèque nationale de France en 2017. Les échanges ont ainsi porté sur cette expérience unique, sur le rôle de la photographie (social, documentaire, artistique…), sur l’importance du choix d’un directeur artistique (en l’occurrence un Britannique), ainsi que sur les perspectives de monter un tel projet collectif à Taiwan, etc.

JPEG
JPEG
© Lighbox

Pour en savoir plus : le site internet de France(s) Territoire Liquide

Rediffusion de la conférence :
https://www.facebook.com/lightboxlib/?fref=ts

Echange photographique avec Shen Chao-liang :

Le photographe Shen Chao-liang, qui a notamment exposé à "Paris Photoquai", a ouvert les portes de son espace de travail à Raphaële Bertho.

Au cours de cette belle rencontre photographique, les deux artistes ont développé un dialogue à la fois esthétique et technique autour de l’œuvre de Shen Chao-liang, dont la richesse de l’évolution a séduit la chercheuse et photographe. Raphaële Bertho a notamment loué la maitrise du langage photographique, la profondeur documentaire des séries et la beauté forte des images.

Shen Chao-liang, qui a accepté de montrer une série inédite sur laquelle il travaille aujourd’hui, a dit combien son expérience de journaliste de presse l’avait aidé à construire son écriture photographique.

JPEG
© Olivier Yang

A la rencontre de la société civile :

La photographe et chercheuse Raphaële Bertho a été frappée par la richesse et la vitalité du monde de la photographie à Taiwan. Elle est allée à la rencontre des photographes et de la société civile, notamment au Thinkers’ Theater, à l’Université Tamkang, et à l’Université nationale des Arts de Taiwan à Banciao.

Elle a expliqué qu’en allant au-delà des clichés, la photographie permet « de rendre visible le territoire, l’histoire, et même les histoires », afin de faire prendre conscience de leur valeur. Le résultat des missions photographiques, qu’elles soient sollicitées par les institutions ou développées sur des initiatives indépendantes, permet de nourrir le débat et la réflexion sur le devenir du territoire et l’identité des paysages.

En plus d’être des œuvres d’art, les photographies peuvent aussi jouer le rôle d’outils pour les institutions et la société civile. « Quel paysage voulons-nous ? » « Dans notre environnement d’aujourd’hui, quels seront les éléments du patrimoine de demain ? »

Intervention au club photo de l’Université Nationale de Taiwan

La photographe historienne française s’est également rendue à l’Université Nationale de Taiwan (NTU) pour donner une conférence et rencontrer les étudiants du club photographique sous l’égide de leur professeur Olivier Yang. Elle leur a notamment parlé de l’utilisation de la photographie comme outil dans la réflexion sur le paysage et l’aménagement du territoire.

Elle a aussi pris le temps de donner des conseils aux étudiants qui ont présenté leurs dernières séries de photographies. Tout cela dans une ambiance très conviviale et aux côtés d’ Hubert Kilian, photographe français installé depuis 15 ans à Taiwan.

JPEG
JPEG
© Bureau français de Taipei/ SV

Pérégrinations urbaines :

Dernières promenades, en photos, avec Raphaële Bertho : entre la Porte du Nord et la vielle rue préservée et rénovée Dihua à Taipei ; à Tainan dans les venelles de la ville et sur le chantier de démolition du site de Chinatown, sur le territoire de la municipalité de Taoyuan en devenir, dans le vieux Tamshui chargé d’histoire.

JPEG
JPEG
©Hubert Kilian

Le Bureau français de Taipei la remercie pour la qualité de ses échanges, et remercie Hubert Kilian, photographe français installé à Taipei depuis une quinzaine d’années, qui a conseillé le service de coopération et d’action culturelle pour l’organisation de cette visite. Nous remercions aussi tous les partenaires taiwanais qui ont fait du séjour de Mme Bertho une réussite et une semaine inoubliable !

Restez connectés, Raphaële Bertho a d’ores et déjà annoncé qu’elle reviendrait très bientôt à Taiwan !

Dernière modification : 02/08/2016

Haut de page